• Echanger

    Echanger

  • Anticiper

    Anticiper

  • Connaître

    Connaître

L’étude

Notre activité se concentre sur le droit commercial et des contrats. Nos conseils s’adressent en grande partie aux entreprises familiales et à des personnes privées.

Ils ont pour objet des questions juridiques pointues ainsi que des états de faits complexes.

Nous mettons également nos compétences à disposition des personnes ou des familles confrontées à des interrogations juridiques concernant le droit de la famille, les questions successorales ou encore les affaires pénales.

Nos prestations

Nos activités principales consistent en la défense des intérêts et la représentation de nos clients par devant les autorités et les tribunaux. La liste des domaines juridiques que nous traitons est disponible ici.

Nous mettons volontiers notre réseau de compétences à disposition de nos clients.

News

  • Obligation d’annoncer les postes vacants

    A partir du 1er juillet 2018, les postes à pourvoir dans les genres de profession dont le taux de chômage atteint 8 % ou plus doivent être annoncés au service public de l’emploi. Le 1er janvier 2020, ce taux baissera à 5 %. Lors de sa séance du 23 mai 2018, le Conseil fédéral a approuvé la liste des genres de profession soumis à l’obligation d’annonce. 

    En savoir plus...

  • Bienvenue !

    C’est avec plaisir que nous vous annonçons l’arrivée de Me Vanesa Mehmetaj au sein de notre étude.

    Nous nous réjouissons de notre future collaboration et lui souhaitons un bon début d’activité et beaucoup plaisir parmi l’équipe de SchaerPartners Avocats.

  • Le Conseil fédéral estime qu’il n’est pas nécessaire de réviser la partie générale du code des obligations

    La partie générale du code des obligations (CO) a prouvé son utilité dans le travail de tous les jours et répond à la plupart des questions juridiques qui se posent aujourd’hui malgré ses longues années d’existence. Le Conseil fédéral conclut, dans un rapport qu’il a adopté le 31 janvier 2018, qu’il n’y a actuellement aucune nécessité de réviser totalement ce texte de loi.

    En savoir plus ...